Les joailliers s’adonnent au Street Marketing

17 Mar

Précurseur en la matière, Liesbet Bussche a initié en 2009 le street marketing de la joaillerie. Boucles d’oreilles à taille humaine côtoyaient pendentifs et autres fermoirs géants dans les rue de Tielrode en Belgique. Aujourd’hui, Mauboussin descend aussi dans la rue en signant la Renault twingo 2 à l’occasion de la Saint-Valentin espérant ainsi donner des idées de cadeaux à ces messieurs. On retrouve alors la nuance tourmaline du joaillier tout comme le logo présent à l’intérieur et à l’extérieur du véhicule. Le constructeur  donne alors un nouvel éclat à la petite citadine mais le bénéfice pour Mauboussin reste cependant flou, la marque symbollisant le luxe, luxe qui n’est pas dans le positionnement de Renault. De l’autre côté de la Manche, Fabergé lance une grande chasse à l’œuf pour Pâques dans les rues de Londres. L’opération de street marketing est alors baptisée «  Fabergé Big Egg Hunt ». Ainsi chacun peut jusqu’au 8 avril 2012, chercher les quelques 200 œufs cachés dans le centre de la ville. Vous découvrirez alors, des œuvres imaginées par de grands architectes, joailliers et designers. Une fois la chasse terminée, les œufs seront vendus aux enchères et les bénéfices versés aux associations caritatives Action for Children et Elephant Family.

Maëva Arnaudin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :