Tag Archives: joaillerie

L’or change de couleur!

1 Avr

Des chercheurs colombiens de l’université Antioquia de Medellin ont mis au point un procédé permettant de modifier la couleur de l’or sans en altérer la qualité. Une innovation produit prometteuse pour l’avenir de la joaillerie Colombienne. Alors que nous connaissons tous l’or sous des nuances roses, jaunes ou blanches, nous voyons apparaître une plus large palette de couleurs avec le bleu, le vert, le café et le fuschia. Les différents tons sont obtenus par mélange entre l’or et différents métaux lors d’un procédé thermique de plusieurs heures. Le métal ainsi créé peut être taillé sous forme de pierre précieuse et monté en bijoux. Dans la mesure où le processus de transformation de l’or permet d’en quintupler la valeur, cette innovation laisse présager des stratégies de différenciation de la part des acteurs du marché de la joaillerie.

Maëva Arnaudin

Les joailliers s’adonnent au Street Marketing

17 Mar

Précurseur en la matière, Liesbet Bussche a initié en 2009 le street marketing de la joaillerie. Boucles d’oreilles à taille humaine côtoyaient pendentifs et autres fermoirs géants dans les rue de Tielrode en Belgique. Aujourd’hui, Mauboussin descend aussi dans la rue en signant la Renault twingo 2 à l’occasion de la Saint-Valentin espérant ainsi donner des idées de cadeaux à ces messieurs. On retrouve alors la nuance tourmaline du joaillier tout comme le logo présent à l’intérieur et à l’extérieur du véhicule. Le constructeur  donne alors un nouvel éclat à la petite citadine mais le bénéfice pour Mauboussin reste cependant flou, la marque symbollisant le luxe, luxe qui n’est pas dans le positionnement de Renault. De l’autre côté de la Manche, Fabergé lance une grande chasse à l’œuf pour Pâques dans les rues de Londres. L’opération de street marketing est alors baptisée «  Fabergé Big Egg Hunt ». Ainsi chacun peut jusqu’au 8 avril 2012, chercher les quelques 200 œufs cachés dans le centre de la ville. Vous découvrirez alors, des œuvres imaginées par de grands architectes, joailliers et designers. Une fois la chasse terminée, les œufs seront vendus aux enchères et les bénéfices versés aux associations caritatives Action for Children et Elephant Family.

Maëva Arnaudin

L’odyssée : Cartier réaffirme son positionnement

17 Mar

Cartier met en scène ses 165 ans de travail à travers le monde dans un écrin publicitaire, diffusé dès le début du mois de mars 2012. Le téléspectateur est alors plongé au cœur de l’histoire des frères Cartier durant 3min tout en étant escorté par la panthère, symbole de la maison. La marque crée alors le buzz en faisant appel à l’imaginaire de l’audience qui ne sera ramené à la réalité par aucun slogan ni célébrité.

On a ici une stratégie de communication Pull: sous des traits de publicité institutionnelle, la maison attire le client vers son univers et l’émerveille avec ses créations. Nous avons donc une campagne de communication fidèle aux valeurs de la marque et qui rompt avec les codes de la publicité.

Maëva Arnaudin

Différenciation béton

17 Mar

Patrice Fabre, joaillier parisien, issu d’une famille travaillant dans le bâtiment décide de marier sa passion à un matériau qu’il connaît bien. Ainsi, le joaillier ne se limite pas à sertir ses bijoux de diamants, mais se différencie de la concurrence en y ajoutant quelques carats de béton pour une allure très contemporaine. La monture est alors plus légère que celles qui sont entièrement en or, pour un effet à la fois chic et décontracté.  Nous avons donc un exemple de stratégie de différenciation par le haut : le joaillier utilise or, pierres précieuses et ajoute un traitement spécifique au béton, qui est alors évalué en carats. Les pièces créées présentent, de ce fait, des caractéristiques plus élevées que la concurrence.

Maëva Arnaudin

Parure de concept store pour l’enseigne Trésor

17 Mar

Trésor opte pour le repositionnement ! La marque du groupe Thom Europe cible désormais une clientèle plus jeune et à l’affût des dernières tendances. L’enseigne met alors l’accent sur les bijoux modes à prix raisonnable et donne un nouveau look à ses magasins, en accord avec le nouveau positionnement. Les quelques 100 points de ventes français seront harmonisés tout au long de l’année dans des tons blancs et des surfaces de ventes très épurées. Trésor mise sur la technologie pour attirer sa nouvelle cible grâce à des écrans plasma et espaces essayages. Exemple d’une marque qui suit les tendances du marché pour conserver sa place de leader.

Maëva Arnaudin

Joaillerie Bulgari, toujours plus pétillante

16 Mar

San Pellegrino, l’eau pétillante issue des Alpes italiennes adopte une étiquette sertie de diamants Bulgari. Etonnant rapprochement ? San Pellegrino appartient en effet à la haute gastronomie tandis que Bulgari est un créateur de pièces de joaillerie. Pourtant, on retrouve des valeurs communes aux deux marques : élégance italienne et luxe. Chacune bénéficie alors de la notoriété de l’autre. De son côté, Bulgari vise toujours la clientèle de luxe tout en exploitant le segment des fin gourmets. Ainsi, la marque ne mise pas seulement sur les amateurs de pièces de créateurs, mais aussi sur ceux qui, compte tenu des lieux qu’ils fréquentent, pourraient être amenés à se parer de diamants.

Maëva Arnaudin

Diversification : à tort ou a raison ?

16 Mar

C’est en 2007 que Tiffany et Swatch deviennent partenaires et fondent une société commune : Tiffany Watch. Ainsi, Swatch entre dans le monde de la joaillerie avec la montre bijoux pour rivaliser avec les grands du secteur tels que Bulgari, ou Chopard tandis que Tiffany bénéficie de l’experise horlogère du leader mondial Swatch. Pourtant, dès le début, les tensions apparaissent dues à des interprétations différentes du contrat, où, notamment, Tiffany considèrerait les montres comme accessoires à son activité. C’est en 2011 que la déchirure se fait ressentir. Tiffany ouvre 4 magasins en Chine où la montre Tiffany&Co n’est nullement référencée. Les réactions du côté de Swatch sont immédiates. Tiffany pensait ne pas pouvoir vendre suffisamment de montres ce qui aurait été préjudiciable pour ses stocks. Le fabriquant de montres qui parvient tout juste à ne pas être en rupture de stock en Chine, voit donc des agissements visant à empêcher le bon déroulement du partenariat commercial. Swatch met alors fin aux accords avec Tiffany. Les deux marques s’affrontent alors en Justice pour ce début d’année 2012.

Maëva Arnaudin

Un nouveau segment pour Bulgari

1 Fév

A ses débuts, Bulgari s’est illustré dans la joaillerie pour peu à peu étendre sa gamme et toucher de nouveaux segments avec l’horlogerie, les parfums et plus récemment par l’intermédiaire de l’hôtellerie de luxe ou de la cosmétique. Bulgari s’adresse alors à un segment féminin à haut revenu voulant sublimer sa peau. La marque lance ainsi la ligne de crème de soin Gem Essence et s’allie à Dragon Rouge pour retranscrire les caractéristiques de son nouveau segment sur son packaging. L’agence de design n’hésite alors pas à utiliser la brillance des pierres précieuses fidèles à Bulgari pour un effet rose nacré, commun aux 3 gammes et connotant la couleur d’une peau éclatante.

Maëva Arnaudin